Oslo

La ville d’Oslo, capitale de la Norvège située au fond d’un fjord long de 100 km, héberge environ 600 000 personnes. Malgré un nombre relativement peu élevé d’habitants, la ville d’Oslo couvre une surface quatre fois supérieure à celle de Paris, soit 454km², dont seulement 30% sont construits. Le reste de la ville est largement occupé par de nombreux espaces verts. Oslo est également la ville où sont décernés chaque année les célèbres prix Nobel, dont le prix Nobel de la paix.

Le musée des bateaux vikings

Le musée des bateaux vikings d’Oslo, qui accueille chaque année environ 500 000 visiteurs, présente les navires vikings les mieux conservés du monde et les objets qu’ils contenaient, découverts en contexte funéraire et issus de différents sites archéologiques du pays :

- le navire viking de Tune : ce navire était sans doute destiné à transporter rapidement des personnes en haute-mer. Il a été construit en chêne vers 910 et devait mesurer 19m de large pour 5m de long. La sépulture comportait les restes d’un homme, de trois chevaux (un dans le navire et deux dehors) et de plusieurs offrandes funéraires. Une chambre funéraire a été construite au milieu du navire.

- le navire de Gokstad est le navire viking le mieux préservé au monde. Il a été construit aux alentours de 890, il s’agit d’un navire destiné aux voyages en haute mer et aux raids. Le bateau est en chêne et mesure environ 5m de large pour environ 23 mètres de long. La sépulture comportait les restes d’un homme. Une chambre funéraire a été construite à l’arrière du bateau, où le défunt été allongé. Celui-ci, mesure entre 1,81m et 1,83m, et semble être mort dans la quarantaine au cours d’une bataille, comme le montrent les blessures qu’il présente aux jambes.

- le plus célèbre de ces trois bateaux, le navire viking d’Oserberg a été construit en chêne dans le sud-ouest de la Norvège aux alentours de 820. Le pont et le mât de 10 à 13 mètres de haut ont été réalisés en sapin. Il s’agissait en réalité d’un navire d’apparat construit uniquement pour être employé dans un cadre funéraire.

Ainsi, les problématiques soulevées par ce musée ne concernent pas seulement les navires et la navigation, mais également toutes les questions liées aux pratiques funéraires.

 

Les pratiques funéraires

Les pratiques funéraires sont en réalité de natures très variées au sein des sociétés vikings : crémation, inhumation, en contenants, empilés en tas, dispersés sur le site funéraire. Les sépultures pouvaient être rangées ou placées dans n’importe quelle direction, isolées ou en groupes, avec ou sans mobilier funéraire, elles pouvaient également être marquées par des pierres ou des morceaux de bois, démarquées par une bordure en pierre et/ou couvertes par une cairn ou un tumulus, etc. Le choix du rite dépend du lieu, de la période et de la classe sociale du défunt.

Ces tombes montrent également l’importance des navires et de la navigation dans la société viking mais également dans leur imaginaire et dans l’importance qu’il peut avoir dans l’au-delà. Selon Régis Boyer, les bateaux-tombes renvoient à l’idée de passage. La présence d’un important tumulus permet également de marquer la position sociale du défunt et de sa famille dans le paysage, ce qui permet de rappeler l’importance de cette famille, et de ses éventuels descendants, au reste des vivants. Bien que la richesse des sépultures présentées au musée d’Oslo ne permette pas de douter du rang aristocratique des défunts qu’elles renfermaient, la découverte en Ecosse d’une sépulture du même type, mais beaucoup plus modeste, montre que ce rite n’était pas seulement l’apanage des plus puissants. La sépulture d’Oseberg permet également de montrer que cette pratique funéraire ostentatoire n’était pas réservée à l’élite sociale masculine et que les femmes pouvaient disposer des mêmes services funéraires.


Mairie d’Oslo, lieu de remise des Prix Nobel de la Paix

Musée Oslo avec Ellen Marie Naess

Accueil par le maire adjoint à la mairie d'Oslo, Runar Kjellstad Nygard

Sous le portrait du Roi actuel, Harald V

PARC HISTORIQUE ORNAVIK

DOMAINE DE BEAUREGARD
14200 HÉROUVILLE-SAINT-CLAIR
02 31 52 40 90

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER

adresse invalide